Reflexologie

On appelle réflexologie plantaire une méthode de traitement dans laquelle des zones spécifiques des pieds dites « zones réflexes » sont massées d’une manière particulière et déclenchent des réactions d’auto guérison dans le reste du corps. Chaque zone réflexe agit sur un organe, une fonction ou une partie précise du corps.

La naissance de la réflexologie plantaire :

La découverte de très anciennes planches indiennes gravées sur métal illustrant les zones réflexes, des références à ce mode de traitement 3000 ans avant J.C.,dans la médecine chinoise, des dessins et des hiéroglyphes en Egypte ancienne attestent de l’origine très ancienne de la réflexologie.
Mais c’est au Dr Fitzgerald, un médecin ORL du début du siècle dernier, que l’on peut attribuer la naissance de la réflexologie plantaire. Il obtint des résultats chez ses patients souffrant de sinusites ou de bronchites. Il mit ainsi en relation les terminaisons nerveuses des pieds et des mains avec les organes internes, relation bien connue par ailleurs en acupuncture grâce aux  trajets des méridiens.

Les bienfaits pour tout le corps :

-apporter de la détente. la détente générée par le massage des pieds remonte dans tout le corps et libère la respiration.

-améliorer la circulation sanguine.
Le massage du pied et le traitement des zones réflexes stimulent le réseau sanguin.

-soulager les douleurs.
Les travaux du Dr Fitzgerald ont prouvé l’effet antalgique de la réflexologie plantaire qui est renforcé par la diminution globale du stress qu’apporte le massage des pieds.

-stimuler les organes internes
. Le traitement des zones réflexes régule les grandes fonctions de l’organisme : respiration, digestion, élimination…

-dépister d’éventuels problèmes de santé
grâce à la sensibilité douloureuse et aux perceptions que l’on a sous les doigts en massant les zones réflexes.

Les résultats parfois spectaculaires peuvent être immédiats, mais 4 séances sont la plupart du temps nécessaire pour ressentir un réel mieux être.

Aucune des méthodes de réflexologie citées ne peut remplacer un traitement médical, ni se substituer à lui.